Relaxation

La relaxation en milieu éducatif et ses bienfaits.

Un enfant peut apprendre à se relaxer dès l’âge de 2 ans.
La relaxation lui permet d’améliorer sa capacité d’attention donc…
à la concentration.
Elle permet d’accéder plus facilement au raisonnement donc…
à la qualité de ses apprentissages, à l’action et à sa sensibilité.

Elle peut aussi améliorer son sentiment de sécurité, rendre son humeur plus stable et l’aider à s’endormir.
Par la relaxation, nous nous libérons de nos tensions, tant musculaires que psychiques. Elle permet donc de parvenir à un équilibre du corps où l’on se sent bien, tout en consommant le moins d’énergie possible.

Avec la relaxation l’enfant peut être à l’aise dans son corps et ainsi accéder à l’apaisement du corps et de l’esprit.
C’est un phénomène naturel et nécessaire à la santé.

Avec des enfants, la capacité la plus abordable est celle de régulation de la respiration.

Elle contribue, à une diminution des tensions musculaires, à la perception sensorielle et au ralentissement de la pensée.

La relaxation correspond à la mise au repos et permet une meilleure récupération.

Elle contribue à un bien-être, tant corporel que psychique.
L’enfant dans son environnement scolaire, en employant cette méthode, accédera
– à plus de capacité de concentration et d’écoute, favorable à son éducation
– à plus de calme et d’attention dans sa classe, en récréation et envers ses éducateurs.
– à laisser ses soucis, chagrins, déceptions… à l’extérieur de l’enceinte éducative.
– à la capacité d’une expression posée dans le respect de l’autre
– à une symbiose de groupe, favorisant l’acceptation de l’autre
– à un travail et des actions collectives de meilleures qualités.

La relaxation peut être sur une période d’environ 3/4 heure, hebdomadairement.

L’enfant ressentira naturellement les bienfaits et apprendra à le faire de lui même
ou accompagné par les éducateurs.
Un approfondissement de la discipline, favorisant concentration,
étude et préparation aux examens.

La relaxation sur un temps assez court, 5 à 10 mns, introduira l’atelier philosophie.

L’éducateur peut profiter de cet instant pour son profit, la gestion d’un groupe d’enfants n’étant pas toujours de tout repos.
Il peut aussi prendre ce moment comme un apprentissage, s’il ne pratique pas déjà, et pourra utiliser cette activité de courte durée quotidiennement et quand le besoin de retrouver calme et concentration se fera sentir.

La relaxation seule, peut être pratiqué dés la maternelle, à l’école primaire, au collège et dans les lycées généraux ou professionnels.
Elle contribue à un bien-être, tant corporel que psychique.
C’est un phénomène naturel perdu pour beaucoup d’entre nous et nécessaire à la santé.

L’enfant ou l’adolescent peut être confronté à 6 émotions de bases :  la joie, la peur, la surprise, le dégoût, la tristesse.
En relation avec l’estime de soi et la confiance en soi, la relation à l’autre et dans le groupe, l’introspection et l’extroversion, la violence, l’autorité, l’agitation……
Il en vient donc que les professeurs ont du mal à garder l’attention de tous.
Les mots utilisez en classe sont souvent :
«calmez vous» «on pourrait se concentrer un petit peu» «on travaille dans le silence»…..
Le corps et l’esprit sont contraints par obligation à rester tranquilles.
La relaxation favorise l’état de calme et de concentration. L’éducateur y trouvera des bienfaits autant pour lui dans sa gestion de groupe que pour l’enfant dans sa capacité d’apprentissage.

La relaxation permet à l’enfant de maîtriser et prendre conscience de son corps,
de centrer l’attention des élèves en classe, donc avoir un impact sur l’apprentissage.
Elle permet un moment de repos avant le temps d’étude, trop d’enfants ne dormant pas assez, et ce pour différentes raisons : mal être, télé dans la chambre, jeux vidéos…
Elle réduit sensiblement la violence verbale ou corporelle.

Par la détente elle amène la capacité d’attention, le calme en classe,
donc une meilleure écoute, le respect dans la prise de parole.
La relaxation permet une meilleure estime de soi,
elle engendre alors la capacité à s’exprimer et s’intégrer aux activités de la classe.
Par la détente, elle canalise le corps et l’attention et évite l’agitation.
Par la prise de conscience de son corps et son esprit, la relaxation permet à l’enfant de se sentir mieux envers lui et de là, mieux envers les autres.

Le calme apporté favorise les liens, le respect à l’autre,
la solidarité dans le groupe, avec le groupe.

L’imaginaire se développe.
L’enfant vit autrement son environnement extérieur, ce qui le mène à la réflexion
sur ces actes et son futur.

 

En collectif

Toute personne qui vit dans un environnement stressant aurait avantage à s’initier à la relaxation, autrement dit quasiment chacun d’entre nous.

C’est la méthode de médecine complémentaire la plus utilisée, car c’est celle dont les bienfaits ont été le plus démontrés.

Des études ont notamment prouvé son apport dans les troubles cardiaques et respiratoires chroniques, ainsi que dans les douleurs.

Pour les troubles anxieux d’intensité moyenne, elle devrait même être prescrite en première intention.

Faire de la relaxation, c’est se faire un cadeau. C’est s’offrir quelques minutes hors du quotidien pour en ressentir des effets immédiats et durables.
On est mieux dans son corps, dans sa tête et dans la relation aux autres.
Il est tout à fait possible d’imaginer des lieux, des sensations…
Ou au contraire, vous pouvez vous centrer sur votre environnement.

Nous avons 5 sens, le VAKOG
Visuel – Auditif – Kinesthésique – Olfactif – Gustatif

La relaxation en lien avec ces 5 sens vous procurent des émotions agréables.
Ces émotions influencent directement vos pensées et votre langage corporel.
Ancrez les sensations positives dans votre esprit et dans votre corps, dans la recherche de ces sens lors de pratique.

Les bienfaits de la relaxation sont avérés sur le plan psychologique :
se détendre soulage l’anxiété et permet de lutter contre l’angoisse.
Mais aussi favorise le retour de la confiance en soi.
Elle permet également de lutter contre l’insomnie.
Bref, la relaxation fait augmenter l’état de mieux-être de la personne.

Elle soutient le bon fonctionnement du corps.
En effet, elle aide à diminuer notre consommation d’énergie.
La pratiquer diminue la souffrance psychologique (anxiété, rumination mentale, idées noires, etc) et apporte un apaisement mental.

Comme on est naturellement moins éparpillé, la concentration est meilleure, et donc la mémoire s’améliore. La fatigue psychique de moins en moins présente.

La relaxation permet tout simplement un mieux vivre quotidien dans notre corps et notre esprit, comme dans notre environnement.

Contactez-nous

Vous souhaitez avoir plus d’information sur une activité

8 + 15 =

Jardin

Jardin

Fleurs, Fruits et légumes Cette activité nous renvoie à nos besoins fondamentaux : se nourrir. Si notre société de consommation nous a éloigné d’une fonction élémentaire, il est important de se réapproprier les savoirs afin de produire soi-même nos aliments. Être en...

Patrimoine

Patrimoine

la Nature, les Hommes, les constructions, … Si l’on s’intéresse à l’architecture, aux conditions de vie de nos ancêtres, aux découvertes de tous ordres, aux mondes qui nous entourent, nous avons à portée de mains des univers fabuleux. Tous ces Domaines ne demandent...

Balades

Balades

Promenons nous ... Effectuer une promenade dans son environnement immédiat qu’il soit urbain ou rural, nous permet de prendre conscience du monde dans lequel on vit. Regarder sa composition. S’interroger de son impact sur l’humain. Se questionner de notre convenance...

Réflexion & Bien être

Nature & Patrimoine

Manuelles

Physique

Aller au contenu principal